Sélectionner une page

MR VEGAS

 

 

En 1975, Mr Vegas naît à Kingston en Jamaïque. Il se fait d’abord remarquer pour ses talents de footballeurs et en particulier pour sa manière singulière de jouer. C’est en l’observant jouer qu’un de ses cousins lui trouva le nom de « Vegas » en référence à la manière dont se trémoussaient les go-go danseuses de la boîte locale « Las Vegas ». Le « Mr » lui sera rajouté par Don Yute.

C’est en 1986 que commence sa carrière musicale après une visite dans un des nombreux studios de Kingston. Il choisit de ne pas quitter l’école, et ses études, pour se donner toutes les chances de réussir et n’entame sa véritable carrière qu’à partir de 21 ans lorsqu’il interprète sa version de « Killing Me Softly » de Roberta Flack. 

 

 

Ensuite, il sort « Last Night » un morceau d’anthologie. 

C’est avec le morceau « Nike Air », en 1997, que Mr Vegas sort de l’anonymat. 

Le titre fut produit par Jeremy Harding qui fut impressionné par sa manière de chanter. En 1999 il sort son premier album : « Mr. Vegas » qui fut très bien accueilli par la presse. Celui-ci est très orienté dancehall hardcore, du pur son pour les dancefloor jamaïcains. Après ce succès il voyage un peu partout en Europe ainsi qu’au Etats-Unis où il propage ses « Good Vibes ».

En 2001 sort « Damn Right » un peu plus axé grand public. Mr Vegas, veut faire alors de la musique que l’on peut chantonner à tout moment, il se veut créateur de mélodies simples que l’on peut kiffer tout de suite.

Mr Vegas se fait mondialement connaître grâce au succès de son hit «Heads High», dont l’album du même nom se classe 5ème du classement reggae américain. 

Le succès de Mr Vegas continue et sort le single «Hot Gal Today» en 2000, issue de l’album «Damn Right», sur lequel apparaît notamment Shaggy. A retenir également sa collaboration entre Sean Paul sur « Hot Gal Today » et son gros gros titre « Pull Up » sur l’album du même nom sorti en 2004. 

En 2007, il signe des titres tels que « Hot Wuk » et « Tek Weh Yuhself », présents sur l’album « Hot It Up ». En 2009, sortent les hits «Man A Gallis», «Mix Up Peggy» et surtout  «Can’t Stop Now» avec Major Lazer.

En 2012, c’est au tour de son nouvel opus, «Sweet Jamaica», de voir le jour. Son album est nommé par Google Music dans le «Top 50 albums de l’année», ainsi que dans les top 100 du magazine Complex et de la partie reggae de ITunes. Il reçoit également de nombreux prix. 

La preuve que le chanteur est désormais reconnu de tous, son remix de la chanson «Standing on the Sun» de la superstar Beyoncé figure sur l’édition Platinum de son album éponyme. Mr Vegas collabore en 2014 avec Pitbull  sur le hit «My Jam».

Retrouvez aussi MR VEGAS sur :

nec Praesent non vel, mattis felis venenatis,