Sélectionner une page

BUSY SIGNAL

Artiste bourré de talent, Busy Signal est avant tout un passionné de musique. Il écoute des styles de musiques très variés et cette culture riche se ressent dans son travail : jamais à court d’idées et d’inspirations, on a pu l’entendre aussi bien sur des airs latino, soca, africains, hip-hop… Il est un aussi excellent lyriciste.

Né en 1982 en Jamaïque, Busy Signal, de son vrai nom Reanno Gordon, grandira entre les quartiers de Tivoli Gardens, Papine et Spanish Town. Comme bon nombre d’artistes, il commence très jeune par chanter à l’église et par imiter ses artistes favoris, notamment Bounty Killer, qui deviendra plus tard son mentor. Il commence à se faire un nom sur la scène jamaïcaine dès 2003, mais c’est en 2005 qu’il explose vraiment avec «Step Out», hit absolu de cette année-là, incontournable des charts et des clubs pendant un bon moment. Il intègre assez rapidement le crew de Bounty Killer, l’Alliance.

Son premier album «Step Out» sort en 2006 et sera un gros succès. Classé dans les charts et sacré Meilleur Album Reggae, il obtient également le Web reggae Awards 2006. On y trouve le titre qui l’a fait découvrir «Born & Grow», le hit «Step out», l’excellent «Not going down» posé pour Renaissance sur le Icebreaker Riddim, ainsi que des featurings avec Bounty Killer, Alaine, et surtout les deux duos mythiques avec son compère Mavado, «Badman Place» et «Full Clip» sur le Anger Management.

Pas de temps mort pour Busy qui enflamme alors toutes les grosses scènes dancehall, avec une prestation scénique très énergique, et enchaine les big tunes sur tous les riddims du moment. Le succès grandissant de Busy Signal est bien sûr dû à son talent, mais surtout au travail, que Busy Signal a comme mot d’ordre. L’artiste explique être en studio 7 jours sur 7, quand il n’est pas en tournée. C’est d’ailleurs de là que vient son amusant pseudo «Busy Signal», littéralement «Tonalité d’occupation», qui lui fut attribué par ses amis, qui arrivaient difficilement à le joindre et le voir.

Son deuxième album « Loaded » sort en 2008 et contient les hits «Wine Pon Di Edge », « The Days » et « Jail ». Toujours très actif sur les séries qui sortent, il sortira encore un autre album « D.O.B », en 2010. Au début de l’année 2012, Busy Signal dévoile une nouvelle facette de son immense talent avec l’album « Reggae Music Again » (sur lequel on retrouve le hit « Come Over ») et s’affirme définitivement comme l’un des meilleurs artistes de sa génération.

Busy Signal est invité par le groupe américain No Doubt à participer à l’enregistrement du titre Push and Shove 

Il apparaît sur le single « Watch Out For This » de Major Lazer, hit planétaire s’il en est.

Il continue depuis de poser des titres efficaces, sur des séries ou en single, et est à la tête de son propre label, Turf Music Entertainment.

Réseaux sociaux :

justo et, vel, pulvinar mattis elit. amet, id,