Sélectionner une page

KONSHENS

L’Artiste Konshens, né Garfield Delano Spence en 1985, grandit à Sherlock en Jamaïque. Comme tout le monde, il apprécie la musique depuis l’enfance. Il fait ses débuts au sein d’un duo créé avec son grand frère, Delus, baptisé « SOJAH ».

En 2005, ils rencontrent un grand succès, particulièrement au Japon, avec leur premier titre « Pon Di Corner ». Ils font une importante tournée sur le territoire nippon. De retour en Jamaïque, ils décident de s’essayer à des carrières solos, sans cesser de travailler ensemble.

L’année 2008 le propulse sur le devant de la scène jamaïcaine avec un gros hit « Winner ». Il continue sa route en 2009, avec un gros hit en duo avec Tarrus Riley « Good Girl Gone Bad ».

C’est « Gyal Tunes » qui apporte le plus de succès à Konshens puis l’artiste explose avec les hits « Gyal A Bubble » et « Stop Sign » en 2012. Son premier album « Mental Maintenance » voit aussi le jour en 2012.

Cumulant toujours des collaborations plus internationales comme « Policeman » en 2015 avec la star EDM Hollandaise Eva Simons et le remix officiel avec Chainsmokers classé top 10 des singles « Don’t Let Me Down ». Il marque le plus grand succès de sa carrière en 2016 avec « Bruk Off Yuh Back » avec un cumul de plus de 185 millions de vues sur YouTube. La star RnB Chris Brown repère Konshens et y ajoute sa voix au remix officiel. 

L’artiste invite des guest et maestros comme Rick Ross, Shaggy, Tarrus Riley and Rvssian. Le single « Big Belly » est un hymne aux pièges mettant en vedette Rick Ross et une rare interprétation vocale de Rvssian, connu pour son travail de production avec Vybz Kartel, Cardi B et Bad Bunny. L’album comprend également le dernier hit dancehall de Konshens « Turn Me On ».

Les fans peuvent également le trouver sur « Succa Proof », tiré de Victory Lap LP, du rappeur de L.A., Nipsey Hussle. Egalement aux côtés de Nicky Jam, Farruko et Arcangel sur l’hymne latin « Privado », produit par Rvssian ; et sur le dernier EP du major Lazer « Know No Better ».

diam fringilla Sed dolor. libero. commodo nec elit. velit,